Tous les chemins mènent à la clôture Roam, en mouvement comme à la maison

Avec son petit haut-parleur Roam que «20 Minutes» pourrait tester, Sonos mise sur un bon son aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur



Avec son haut-parleur Roam, le Sonos fait fleurir le son nomade.


© CHRISTOPHE SEFRIN / 20 MINUTES
Avec son haut-parleur Roam, le Sonos fait fleurir le son nomade.


AUDIO – Avec son petit haut-parleur Roam que « 20 Minutes » pourrait tester, Sonos mise sur un bon son aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur

Ceux qui recherchent un bon son peuvent même aller loin Chambre? Ayant créé une réputation très sérieuse dans le monde, haut-parleurs wifi espace multi-pièces dédié à la maison, Son os élargit son univers avec son premier locuteur nomade. Vendue 179 euros, Roam ouvre également des possibilités avec ses doubles connexions Bluetooth et Wifi, qui lui permettent à terme de rejoindre l’écosystème de Sonos. Mais que vaut-il vraiment? 20 minutes a pu le tester.



Le haut-parleur Roam de Soam est Bluetooth et Wifi. - SON OS


© Fournit 20 minutes
Le haut-parleur Roam de Soam est Bluetooth et Wifi. – SON OS

Petit mais musclé

Nous avons été prévenus, mais c’est vraiment petit. Désormais en prévente pour livraison le 20 avril, le nouveau haut-parleur Sonos Roam (16,8 x 6,2 x 6 cm pour 430 g) est un OVNI de la galaxie Sonos. Créé pour une utilisation en extérieur avec Bluetooth, il est un pas en avant par rapport à un été qui, nous l’espérons, a enfin été déconfiné. Mais Roam innove en connectant le Wifi à ses services.

Par conséquent, il est difficile de nier son origine: il faut passer par la configuration Wi-Fi initiale lors du déballage avec l’application Sonos, comme avec tous les produits de la marque américaine. L’objectif du constructeur ici est d’inscrire Roam dans son écosystème. Fonction très pratique si vous êtes déjà équipé d’un Enceinte ou un bande sonore Son os. Quant à nous, Roam a rejoint une série d’un orateur et de cinq intervenants. Dans l’application Sonos, vous pouvez alors choisir de lire de la musique sur une ou plusieurs de ces enceintes en même temps (ou même de lire de la musique différente dans différentes pièces où les enceintes sont installées).

Son chaud mais volume modéré

Observation immédiate: malgré sa compacité, Roam diffuse un son magnifiquement modelé. Évidemment, cela n’a rien à voir avec le haut-parleur intérieur Un SL de Sonos, qui, vendu seulement 20 euros de plus, est vraiment capable d’envoyer un super son. Avec Roam, on garde la signature sonore du constructeur, mais avec la possibilité d’écouter à un volume plus modéré. Bien que l’enceinte soit difficile à enfoncer dans les tours, elle en a toujours une sous le capot avec un son harmonieux et équilibré, mais aussi des basses qui peuvent être marquées, que l’on peut voir en écoutant la sangsue enivrante Perdu Jasmine Sullivan.



Logement itinérant, d'abord conçu pour l'extérieur. - SON OS


© Fournit 20 minutes
Logement itinérant, d’abord conçu pour l’extérieur. – SON OS

Dans des environnements très bas, le haut-parleur peut parfois manquer un peu de luminosité. Bien que Roam était très confortable Sol californien, le nouvel album de London Grammar, par exemple, on aimerait plus de finesse en écoutant l’album Diwan de la beauté et de l’ancien Dhaser Youssef. Mais rien n’est interdit, au contraire, le résultat est très chaleureux. Chez lui, Roam peut trouver sa place dans la chambre, le bureau, avec une tablette numérique ou un smartphone devant lequel il jouera une mini-barre de son. Nous avons apprécié le concert Phil Collins (Montreux 2004) sur YouTube en connectant Roam avec Trouver X III Oppo dont la taille de l’écran est tout à fait conforme à la disposition des enceintes.



Déambulez, utilisez-la comme bande-son pour un smartphone et profitez d'un concert de Phil Collins à Montreux. - CHRISTOPHE SEFRIN / 20 MINUTES


© Fournit 20 minutes
Déambulez, utilisez-la comme bande-son pour un smartphone et profitez d’un concert de Phil Collins à Montreux. – CHRISTOPHE SEFRIN / 20 MINUTES

Gardez à l’esprit que le haut-parleur est également AirPlay 2 et fonctionne comme une blague, en direct et sans passer par l’application Sonos, avec un appareil Apple. Sa mobilité est évidemment un plus et les petits Sonos peuvent nous suivre de pièce en pièce si nous n’avons (toujours) pas de système multi-pièces. Il est facile d’imaginer qu’avec Roam, Sonos entend rediriger de nouveaux clients vers différents produits de son offre. À la maison, mais uniquement à la maison (grâce au Wi-Fi), vous pouvez vous connecter à Google Now ou Amazon Alexa si vous le souhaitez. Vous ne pouvez pas avoir les deux, vous devez choisir votre chapelle.

Comme un haut-parleur Bluetooth classique

À l’extérieur, Roam présente également certains avantages. Bien qu’il soit dommage que le Sonos ne propose pas d’étui de transport décent (cependant, l’étui fragile est dans la boîte), le haut-parleur est fait pour se frayer un chemin. IP67, peut résister à la poussière et aux projections d’eau. Nous l’avons passé sous le robinet sans le noyer.



Roam by Sonos est un petit haut-parleur tout-terrain. - Christophe Séfrin / 20 minutes


© Fournit 20 minutes
Roam by Sonos est un petit haut-parleur tout-terrain. – Christophe Séfrin / 20 minutes

Contre les chocs, chaque côté de l’enceinte est recouvert de silicone, un matériau qui peut durer quelques petits coups. Étant donné que le haut-parleur peut être installé verticalement ou horizontalement, le haut-parleur aura toutes les sorties, même si le système de fixation du mousqueton ne serait pas trop en raison de sa taille réduite. Un appui long sur son bouton de démarrage déclenche l’appairage Bluetooth. Là, n’importe quel smartphone, même sans l’application Sonos, peut s’y connecter. Remords: le Bluetooth multipoint n’est pas dans le jeu, ce qui empêche de connecter deux smartphones différents sans avoir à recommencer le processus de couplage.

Continuité de la lecture via Wi-Fi et Bluetooth

Bon point: Sonos a donné à Roam un nouveau système appelé Sound Swap. L’idée est que vous pouvez écouter votre musique tout le temps. C’est pourquoi le fabricant joue la compatibilité des deux haut-parleurs Bluetooth / Wifi. Par conséquent, il est possible d’écouter de la musique à domicile en Roam via Wi-Fi et de sortir dans une zone non couverte par votre réseau domestique sans interrompre l’écoute.



Fonction de remplacement du son pour faire basculer le son du haut-parleur Roam vers le haut-parleur interne Sonos. - CHRISTOPHE SEFRIN / 20 MINUTES


© Fournit 20 minutes
Fonction de remplacement du son pour faire basculer le son du haut-parleur Roam vers le haut-parleur interne Sonos. – CHRISTOPHE SEFRIN / 20 MINUTES

Si vous avez un smartphone dans votre poche, Roam passe automatiquement en Bluetooth. Et si vous rentrez chez vous (et à condition que votre smartphone soit connecté à un réseau Wi-Fi), maintenez simplement le bouton Lecture / Pause sur l’enceinte enfoncé pour basculer la musique sur l’enceinte Sonos la plus proche. La bonne nouvelle: au procès, le principe fonctionne plutôt bien. «Avant», car parfois la reconnexion au Wi-Fi ne se produit pas tout de suite lorsque vous rentrez chez vous. Même lors de notre test, il est arrivé que la torche n’emporte pas le boîtier le plus proche du petit Roam, mais un autre, plus loin. Cependant, nous supposons que ce cas d’utilisation ne sera pas si courant.

Autonomie trop facile

La question de l’autonomie demeure. Sonos, qui sait si bien faire dans le domaine du son, ne parvient pas à rivaliser avec une batterie de haut-parleur qui peine à franchir la limite d’écoute de 10 heures. Cela peut sembler un peu exigu si vous recherchez un haut-parleur Bluetooth simple et que vous ne voulez pas nécessairement un système Sonos plus développé. En revanche, si vous souhaitez tenter une aventure multiroom ou si vous êtes déjà équipé de produits de marque américaine, Roam, qui se vend 179 euros, peut être un bon investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *