Amazon installe officiellement son activité à Metz et promet 1000 emplois sur trois ans

Le géant américain du commerce électronique Amazon envisage d’ouvrir « À l’été 2021 » un grand entrepôt situé dans la métropole de Metz, et a promis, mardi 4 mai, la création de 1 000 emplois en CDI (CDI) d’ici trois ans.

le « Centre de distribution » – La terminologie d’Amazon pour les très grands entrepôts – sera située sur l’ancienne base aérienne du plateau de Frescaty, située dans la ville d’Augny, au sud de Metz. Représente la zone « 50 000 mètres carrés de terrain, optimisés sur quatre niveaux », est indiqué dans la déclaration du géant américain.

Amazon, qui envisage 14 500 salariés permanents en France fin 2021, « Il a déjà commencé à recruter pour ce site, notamment pour les postes de responsables de maintenance et de techniciens à pourvoir maintenant ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi En cartes et infographies: comment Amazon étend sa présence en France

«Opportunité» en termes de travail

« La campagne pour l’emploi qui démarre marque l’aboutissement d’un projet mené depuis plusieurs années en collaboration avec des acteurs locaux », Ronan Bolé, directeur d’Amazon Logistics en France, a fait valoir dans un communiqué de presse.

Parmi les élus locaux cités dans le communiqué d’Amazon, Cédric Gouth, vice-président de Metz Métropole et maire de Woippy, où Amazon a ouvert une agence de livraison en 2019, explique que l’avis favorable des élus pour cette institution « L’objectif principal est de préparer le fonds d’entreprise à profiter de cette opportunité en termes d’affaires directes et indirectes ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Remplacer Ford par Amazon? A Blanquefort la tablette ne passe pas

Ce site est le huitième centre de distribution de l’Amazonie en France, après Saran près d’Orléans, Montélimar (Drôme), Sèvrey près de Chalon-sur-Saône, Lauwin-Planque près de Lille, Boves près d’Amiens, Brétigny-sur-Orge (Essonne) et Senlis, dans l’Oise.

Une soixantaine de personnes issues de partis politiques et d’associations, ainsi que des habitants, ont manifesté contre cette institution en janvier 2020.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi De Garda à Paris, l’expansion amazonienne a provoqué des résistances

Un monde avec l’AFP



Source by [author_name]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *