Amazon Music lance son offre de podcast en France

Dans le secteur de l’audio, le géant américain du web veut se faire une niche, mais la concurrence, notamment incarnée par Deezer et Spotify, est féroce.



À Las Vegas (Nevada), en novembre 2019.


© Propulsé par Le Monde
À Las Vegas (Nevada), en novembre 2019.

Amazon Music investit dans le domaine du podcast français. Depuis le mercredi 14 avril, à minuit, les abonnés au service de streaming de la plate-forme ont accès aux podcasts les plus populaires du spectre, quel que soit le plan d’abonnement.

Hondelatte parle (mais aussi tous les podcasts d’Europe 1), Le Cœur sur la table (et toute l’offre studio Binge Audio), Transfert (Slate audio), La Poudre (et toutes les productions de Nouvelles Ecoutes), les titres de podcast de Prisma et les titres Echos -Le Parisien, ils sont disponibles sans frais supplémentaires. Les productions sont également exclusives aux géants du Web, déjà implantés sur les marchés américain, anglais, allemand et japonais, où Amazon Music propose du contenu audio.

Amazon Prime Video suit une stratégie offensive dans le contenu

«Nous soutenons les besoins et restons fidèles à l’expérience utilisateur dans le domaine audio», a déclaré Thomas Duglet, directeur d’Amazon Music France, pour qui la demande du marché français «a augmenté ces derniers temps». Il était également temps pour l’entreprise de Jeff Bezos. En effet, entre Deezer, Spotify, les podcasts Apple, les podcasts Google, Radio France, Arte Radio, Majelan, Sybel, et tous les podcasts qui accompagnent les titres imprimés ou les plateformes indépendantes, les pistes qu’ils mènent au son sont déjà légions.

« Élargissez et élargissez notre offre »

L’offre d’Amazon vise à couvrir autant de domaines que possible: musique, divertissement, comédie, sport, humour, art, information, technologie, santé et plus encore. S’il manque encore plusieurs acteurs, à commencer par la fonction publique ou RTL, «nous parlons à tout le monde d’élargir et d’élargir notre offre», a déclaré M. Duglet.

Triés par genre ou popularité de contenu, triés par préférence de l’utilisateur ou proposés pour chaque nouvel épisode, ces programmes peuvent être écoutés sur tous les supports associés, sans qu’il soit nécessaire de s’identifier ou de recommencer. Si Amazon ne révèle pas le nombre de ses utilisateurs français, il y en a 55 millions dans le monde, assurent les représentants de l’entreprise en France.



Source by [author_name]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *