Spotify, Deezer, Apple, Amazon… Le streaming musical continue de croître

La pandémie de Covid-19 n’a rien fait. La croissance du marché mondial de la musique s’est poursuivie pour la sixième année, en 2020, de 7,4% à 21,6 milliards de dollars (17,7 milliards d’euros), selon l’annonce phonographique de la Fédération internationale de l’industrie. Le streaming a clairement mis en place et intensifié la reprise de cette industrie depuis dix ans. Avec 443 millions d’abonnés, des plateformes comme Spotify, Apple Music, Amazon Prime, Deezer, etc. Ils représentent désormais 62 % du chiffre d’affaires mondial de l’industrie.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Industrie de la musique : faites confiance aux espoirs d’une note en fanfare

Numéro un, le suédois Spotify, après avoir hardiment traversé 2020, gagnant 31 millions de nouveaux abonnés, a des problèmes avec les riches. Le PDG Daniel Eck a dû admettre sur CNBC fin avril que des progrès avaient été réalisés « Un peu plus bas que prévu ». A la fin du premier trimestre, le groupe, désormais présent dans 170 pays, comptait encore 158 millions d’abonnés, soit 158 ​​millions d’abonnés. « Seul » 3 millions de plus qu’au 31 décembre 2020.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi En 2020, la musique enregistrée a été retenue, grâce à une augmentation du streaming

Un peu de consolation, cette petite gueule de bois cette fois partage un autre numéro en streaming, vidéo, Netflix. Après un boom durant l’année pandémique, son portefeuille mondial d’abonnés payants a atteint 208 millions fin mars – 2 millions de moins que prévu – et sa croissance ralentit. Il attend « seulement » un million d’abonnés supplémentaires pour le trimestre en cours, contre 10 millions sur la même période en 2020.

Catalogues de célébrités

En vidéo comme en musique, Gafams publie rarement des abonnés payants, selon les dernières estimations de la société de prêt Counterpoint Research de Spotify avec une part de 34 % du marché mondial du streaming payant, suivi d’Apple Music avec 21 % (le groupe revendique 60 millions d’abonnés en juin 2019, mais n’a rien sorti depuis), Amazon Music 15% et Chinese Tencent Music 12%. Qui signale la fin« Ultradomination » Spotify dans l’industrie, note Counterpoint Research.

Depuis son introduction en bourse en 2018, le groupe, valorisé à plus de 45 milliards de dollars, n’a toujours pas réalisé de bénéfice net en année pleine. En quête de relais de croissance, les plateformes s’affrontent désormais dans le podcast et multiplient les acquisitions dans le secteur. Spotify est fier d’avoir l’ancien président américain Barack Obama et la rock star Bruce Springsteen dans son catalogue. Le groupe suédois a également lancé fin mars des playlists personnalisées mêlant musique et actualité, ainsi qu’un service baptisé « There’s Only You » début juin.

Il vous reste 18,52 % de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.



Source by [author_name]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *